Teintures naturelles pour œufs de Pâques maison

Faites bouillir de l’eau avec des pelures d’oignon pour obtenir de la teinture jaune-brun, avec des épinards pour obtenir du vert ou avec des betteraves pour obtenir du rose…
Selon le temps de trempage les couleurs seront plus ou moins intenses sur les coquilles qui y seront plongées à chaud.
Laissez refroidir et faites briller avec un peu d’huile.
Pour qu’ils soient marbrés, il faut qu’ils soient «durs».
Roulez-les entre les mains pour craqueler les coquilles sans les fragiliser trop, et trempez-les dans l’eau de teinture.
Pour évider les œufs, faites un trou aux deux extrémités avec une aiguille en forant doucement.
Soufflez d’un côté pour faire sortir l’œuf cru de l’autre qui pourra être consommé brouillé ou gobé selon les goûts.

 

 

Les recettes Beauceronnes
de ma grand-mère

Marie-Laure Lépine

Caractéristiques techniques :

Format : 20 x 29 cm.
Couverture cartonnée quadrichromie.
ISBN 2-84503-353-2
EAN 9782845033535

Prix : 18,00 €

Commander